Etude-actions pour la structuration des abattoirs et la filière élevage du Comminges

Le Comminges est un territoire où l’activité agricole est dominée par l’élevage.  Sur le seul territoire de la Communauté de communes cœur et coteaux du Comminges, 600 éleveurs qui occupent 60 000 ha de surfaces agricoles. Les 2 abattoirs de Haute-Garonne sont situés sur cette communauté de communes et sont confrontés tous deux à des enjeux de modernisation cruciaux pour l’avenir de la filière viande.

Le maintien de ces abattoirs est capital pour l’activité agricole locale. La réflexion relative à la confortation des outils d’abattage et des ateliers de transformations qui y sont adossés, doit aussi tenir compte de l’avenir de la filière élevage, à savoir l’évolution de la production locale et ses débouchés.

Ces travaux s’inscrivent dans le Plan d’Alimentation Territorial du Comminges où le développement de la vente directe, le développement de l’approvisionnement local dans la restauration collective, la confortation de l’agriculture locale et l’identification territoriale de la production sont autant d’objectifs affichés et auquel cette étude-action contribue pour la production viande.

L’étude a permis d’établir le meilleur scénario de préservation et de développement des outils d’abattage et de transformation du territoire pour la filière viande locale.

D’une part avec les investissements en jeux et d’un partenariat public-privé à construire, et d’autre part d’une étude prospective de la filière élevage du Comminges tenant compte des évolutions des marchés actuels et des nouveaux à conquérir : circuits courts, restauration collectives…

L’étude a été soutenue au titre du programme LEADER pour un montant de  41 203,20 € (soit 41,4% du montant total du projet) dans le cadre de la fiche-action 7 « Promouvoir une agriculture pérenne et diversifiée » contribuant à l’axe « Développer les ressources locales de qualité » de la stratégie du GAL

Menu