Conservation et mise en tourisme du site archéologique de Montmaurin

Le Centre des monuments nationaux (CMN) est un établissement public, placé sous la tutelle administrative du Ministère de la Culture et de la Communication, il exerce au nom de l’Etat une double mission de conservation et de valorisation d’une centaine de monuments dispersés dans l’ensemble du territoire national.

Il gère trois sites sur la commune de Montmaurin : les villas de Lassalles et de la Hillière, ainsi que l’ancien presbytère de la Commune acheté par l’Etat en 1965.

Le projet intitulé par le CMN « Villas antiques de la rivière Save à Montmaurin : introduction à un écosystème » s’articule autour de trois sites :

  • La villa de Lassalles : première villa gallo-romaine intégralement fouillée en France. Connue depuis le 19e siècle, elle fut explorée de 1946 à 1960 par Georges Fouet (1923-1993). Le site, d’abord classé « Monument Historique » en 1949, fut acheté par l’Etat en 1953.

La villa déploie vers les Pyrénées sa cour d’honneur de plus de 2000 m².  Ces vestiges sont ceux de la dernière période d’occupation du site (4e-6e siècle).  Les travaux menés dans le cadre du projet sollicitant le programme LEADER mettront en valeur les mosaïques et permettront de compléter la signalétique.

  • La villa de La Hilière, en partie encore enfouie sous la chapelle Notre-Dame de la Hillière et le cimetière. Le site fut partiellement fouillé par Georges Fouet de 1963 à 1969.  La chapelle sera restaurée et également équipée de panneaux d’informations.
  • L’ancien presbytère acquis par l’Etat en 1965 pour en faire « une Maison des fouilles » sera réhabilité.

Ce bâtiment nommé l’espace d’interprétation territorial Georges Fouet, deviendra un espace d’exposition et d’interprétation autour de trois thèmes régionaux principaux :

– les rapports entre photographie et patrimoine, à partir notamment de l’œuvre du photographe toulousain Jean Dieuzaide ;

– la transition Antiquité tardive/Moyen Âge dans le Comminges ;

– les résidences aristocratiques de l’Antiquité tardive (IVe-VIe siècles) de la vallée de la Garonne.

Billetterie-boutique, présentation permanente des fouilles archéologiques et espace d’animation compléteront l’ensemble.

Inscrit pleinement dans la stratégie du plan d’actions du GAL, ce projet est soutenu par le programme LEADER avec une aide de 100 000,00 € (soit 20% du montant total du projet) dans le cadre de la fiche-action 3 « Développer la qualification et la diversification de l’offre touristique » contribuant à l’axe 1 « Renforcer l’image de marque du Pays Comminges Pyrénées ».

Par ailleurs la démarche de mise en réseau des acteurs et sites touristiques à l’échelle Comminges Pyrénées a constitué des arguments favorables au soutien du projet.

Menu