Aménagement et valorisation du site de Saint-Bertrand-de-Comminges/Valcabrère : cheminements et parcours

Le projet s’inscrit dans le cadre du Contrat Grand Site Occitanie approuvé en octobre 2018.

Le Conseil départemental de la Haute-Garonne, dès 2015, a souhaité concevoir et mettre en œuvre un véritable projet pour ce site. Il a confié au bureau d’études Palimpseste la réalisation d’un schéma directeur d’aménagement et de valorisation du Grand Site qui a permis de définir un programme pluriannuel estimé à 10 millions d’euros.

Pour sa mise en œuvre opérationnelle, il a choisi de réactiver en 2018 le syndicat mixte pour le développement et la promotion du site de Saint-Bertrand-de-Comminges et de Valcabrère qui avait été créé en 1989 mais ne disposait ni des compétences ni des moyens financiers pour réaliser un programme de développement.

Cette instance réunit le Conseil départemental de Haute-Garonne, les communes de Saint-Bertrand-de-Comminges et de Valcabrère, ainsi que la communauté de communes Pyrénées Haut Garonnaises. Il constitue un outil essentiel de gouvernance dans la mise en œuvre du projet d’aménagement global du site. Il est maître d’ouvrage de la majeure partie des opérations programmées.

Cependant, compte tenu de la nécessité d’engager au plus tôt les projets, il a été convenu que le Conseil départemental de la Haute-Garonne serait, pour cette première tranche de travaux, maître d’ouvrage de l’opération.

L’opération consiste, dans le cadre du volet cheminements et parcours du programme d’actions, à réaliser des liaisons piétonnes entre la plaine antique et la ville haute de Saint-Bertrand-de-Comminges.

La première liaison desservira le parking situé dans la plaine antique de Saint-Bertrand-de-Comminges et reliera la RD26 dans la ville haute, en empruntant un escalier existant mais à requalifier intégralement. A terme, ce cheminement piéton aura vocation à être prolongé pour rejoindre la porte Majoue et accéder à la ville haute par la rue Majoue, entièrement requalifiée en 2016 par la commune.

Par ailleurs, compte tenu de la présence d’un patrimoine archéologique sur le site des travaux, une opération de fouille archéologique préventive sera nécessaire et aura lieu pendant les travaux de terrassement.

Le projet a été soutenu pour un montant de 22 820,92€ (soit 25 % du montant total du projet) dans le cadre de la fiche-action 3 : « Développer la qualification et la diversification de l’offre touristique » contribuant à l’axe 1 « Renforcer l’image de marque du Pays Comminges Pyrénées » de la stratégie du GAL.

Menu